Qui est Taïs ?

  « Ce n’est pas en regardant la lumière que l’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité »

C.G. Jung

Mon parcours :

Je suis eurasienne, née d’une mère descendant d’une ancienne lignée vietnamienne de « guérisseurs », (pratiques de soins par : les mains, les plantes, les esprits), et d’un père artiste-musicien, petit-fils de médecin militaire. Mon héritage, mon métissage et mes voyages font partie de ma pratique.

Une démarche artistique (écriture, voix), des séquelles motrices suite à un accident survenu à l’adolescence : mon parcours de vie m’a invitée à revisiter mon rapport au corps dans sa posture, ses gestes quotidiens, ses sensations fines. Huit années d’exploration, notamment via la Technique Alexander, m’ont permis de réintéger pleinement mon corps et d’approcher celui des autres avec plus de conscience et de sensibilité, que ce soit sur scène, lors d’ateliers de travail corporel ou dans la vie de tous les jours. J’ai ainsi appris à ne plus faire, mais à être : être au plus près de ma réalité profonde, et être présente, totalement, à moi-même et aux autres, à l’instant T, tant sur le plan physique, qu’émotionnel ou spirituel. Ces expériences m’ont naturellement ramenée vers la tradition du massage. Mes mains se sont « réveillées ». L’appel chamanique a suivi.

Après une pratique personnelle auprès de proches, j’ai complété et officialisé mes connaissances en m’initiant d’abord au shiatsu familial, puis en suivant : la formation aux massages traditionnels de l’Institut Hypoténuse (Paris), la formation aux massages ayurvédiques auprès de praticiens du Jiva Institute (Inde), la formation à certains protocoles de magnétisme Access Conciousness. Ces techniques m’ont permis d’apprivoiser mes mains et ce que j’entends à travers elles. J’ai également suivi une formation en aromathérapie pour retrouver un lien vibratoire aux plantes en adéquation avec mon mode de vie urbain. En parallèle, j’ai suivi mes voie/voix chamaniques (un chemin de vie, au delà des années d’initiation formelle).

J’ai également été formée à la pédagogie du mouvement libre par Anne-Ena Bernard, des 9 Souffles, selon les enseignements d’Yvonne Berge, (cursus 2018-2019) afin d’explorer le lien au corps de manière ludique et ciblée dans mes ateliers. J’affine et développe l’intégration de la danse médecine dans mes accompagnements, ateliers et stage : c’est une tradition chamanique à laquelle je suis très attachée et qui est très présente dans ma pratique, personnelle comme professionnelle, sous différentes formes.

Fin 2019, le massage m’a naturellement quittée au profit du développement des ateliers et soins chamaniques.

Actuellement : je suis le programme avancé en soins et initiations chamaniques proposé par la FSS, l’institut international fondé par l’anthropologue Michael Harner. L’édition européenne 2018/2020 du 3 Years Program ayant été impactée par la covid-19, ce parcours devrait se conclure début 2022. 7 années de cheminement intense qui m’auront permis d’explorer d’autres traditions chamaniques et d’accompagner mes recherches personnelles sur des thèmes de développement qui me tiennent à coeur (mémoire cellulaire, coma, traumatismes de guerre).

Mon approche :

Toute notre histoire est imprimée dans notre corps. Chaque tissu est porteur d’une mémoire, parfois accompagnée de sa charge émotionnelle. Ce corps, qui abrite à la fois une intelligence cellulaire extraordinaire et notre âme, sait tout de nous, y compris ce que nous avons oublié. C’est pourquoi il est, à mes yeux, le meilleur allié de notre chemin de guérison.
Sécurité, respect et non jugement : le cadre de la séance est là pour permettre la connexion, le ressenti, l’accueil et l’écoute de ce qui doit se révéler et être accompagné pour restaurer son intégrité, que ce soit au plan physique, psychique, énergétique ou spirituelle.

Revenir vers soi, décrypter, intégrer, libérer.

Les soins chamaniques que je propose sont axés sur la restauration de l’âme, des protections et frontières personnelles, des énergies socles. Ils accompagnent la cicatrisation des blessures de vie, que le trauma d’origine soit physique, émotionnel, karmique, transgénérationnel. C’est un travail profond qui commence au plan subtil pour venir s’ancrer dans le corps et qui est soutenu par des rituels ciblés. Par simple apposition des mains, le magnétisme permet de réveiller des ressources en sommeil, libérer les empreintes émotionnelles du passé et redonner de l’espace. C’est un travail complémentaire et doux, qui peut aider à ancrer le travail dans la matière et apaiser le mental.
Les émotions et fragilités qui peuvent surgir durant les séances ont toute leur place : je les considère comme un cadeau qui contribue à votre libération et aussi comme une marque de confiance.

En savoir plus sur mon approche chamanique ici